IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Liens : Ergonomie

  •  Agricultural Ergonomics Research Center at UC Davis ( AERC )

    Développe et analyse les outils de travail utilisés dans le domaine de l’agriculture afin de prévenir les troubles musculo-squelettiques. Présente certains projets de recherche en cours, tels que ceux concernant les viticulteurs, ainsi que différentes publications récentes sur l’ergonomie.

  •  American Society of Biomechanics

    Cherche à rallier les chercheurs de différents domaines (médecins sportifs, ingénieurs en mécanique, orthopédistes, etc.) afin d’établir une communication entre eux. Produit une liste de tous les établissements qui offrent des programmes de formation en biomécanique en Amérique du Nord et donne un résumé des conférences annuelles tenues depuis 1996.

  •  Analysis Tools for Ergonomists

    Répertorie des méthodes d’analyse adaptées pour un usage pédagogique ou professionnel, telles que les méthodes d’évaluation suggérées par OSHA (Occupational Safety & Health Administration).

  •  Applied Ergonomics Journal

    S’adresse à différents types de clientèles : ergonomistes, ingénieurs industriels, spécialistes de la santé et sécurité au travail, spécialistes de l’interaction humain-ordinateur, etc. Cherche à apporter une contribution pratique à la recherche en ergonomie, que ce soit dans un environnement de travail ou dans les loisirs.

  •  Association canadienne d'ergonomie ( ACE )

    Détaille les activités mises sur pied dans toutes les provinces et donne de l’information régionale sur chacune. Possède une base de données comprenant l’annuaire des consultants disponibles et procure les indications nécessaires pour l’adhésion personnelle ou corporative à l’Association. Effectue la promotion de la certification professionnelle en ergonomie et fournit un code de déontologie.

  •  Association for Computing Machinery ( ACM )

    Souhaite faire avancer les arts, les sciences ainsi que les applications de la technologie informatique et constitue une référence à la fois pour les différents professionnels de l’informatique et pour les étudiants de partout à travers le monde. Recrute des membres qui partagent une passion pour la technologie et qui souhaitent en faire la promotion pour en accroître l’usage. Comprend une bibliothèque virtuelle donnant accès à différents types de publications (journaux, périodiques, comptes rendus de réunions, publications des groupes de pressions, etc.) Énumère les domaines dans lesquels les groupes de pression réalisent leurs activités :

    • Intelligence artificielle
    • Ordinateurs et société
    • Communication des données
    • Commerce électronique
    • Recherche documentaire
    • Micro-architecture
    • Multimédia
    • Génie logiciel
    • Etc.
  •  Association pour la reconnaissance du titre d'ergonome européen en exercice ( ARTEE )
  •  Belgian Ergonomic Society ( BES )

    Regroupe toutes les personnes intéressées de près ou de loin à l’ergonomie : médecins du travail, enseignants, architectes, psychologues, infirmières, ergothérapeutes, ingénieurs, etc. Fournit une liste des programmes d’enseignement offerts en Belgique et indique les procédures d’admission à suivre pour les membres. Propose des études de cas ainsi que d'autres publications dans une section réservée uniquement aux membres.

  •  Board of Certification in Professional Ergonomics ( BCPE )

    A pour mandat de protéger le public, le métier et les professionnels de l’ergonomie en déterminant des normes de compétence et en défendant la valeur de la certification. Élabore un code d’éthique et donne tous les renseignements nécessaires à l’obtention d’une certification éprouvée. Décrit quelques moyens utilisés pour rejoindre le plus grand nombre de professionnels possible, notamment des rencontres annuelles et la diffusion de quelques communiqués de presse.

  •  Brazilian Ergonomics Association

    Site unilingue portugais.

  •  Central Michigan University. Department of Psychology. Industrial/Organizational Psychology

    Indique les objectifs du département, qui consistent notamment à promouvoir la psychologie comme une science ayant un rôle à jouer dans le bien-être des êtres humains et à fournir aux étudiants les bases nécessaires afin qu’ils soient en conformité avec les standards exigés par la profession. Présente les installations mises à la disposition des étudiants, telles qu’un laboratoire d’informatique, un laboratoire pour effectuer des recherches avec des sujets humains ou encore, un laboratoire de psychologie expérimentale. Décrit les programmes offerts pour tous les cycles d’études.

  •  Centre d'Ergonomie et de Sécurité du travail de Picardie ( CESTP-ARACT )

    Donne une description des services de conseil ponctuel, d’études et d’enquêtes, d’accompagnement et de diagnostic court offerts par l’établissement. Relate quelques exemples d’intervention effectuées en entreprise. Présente le centre de documentation et son fonds documentaire. Divise ses champs d’actions en quatre catégories :

    • Organisation du travail
    • Santé au travail et prévention
    • Innovation technologique et travail
    • Interface universités / entreprises
  •  Centre des services interentreprises ( CESI )

    Effectue la promotion du bien-être auprès des entreprises et contribue à la réalisation de projets en lien avec les universités, les établissements d’enseignement supérieur et les associations professionnelles. Aborde la gestion des risques reliée aux aspects suivants :

    • Harcèlement
    • Sécurité au travail
    • Ergonomie
    • Hygiène industrielle
    • Aspects psychosociaux

    Offre des cours de secourisme industriel, un bilan de santé pour les dirigeants et les cadres, un service de prévention des incidents traumatiques, un pôle d’expertise sociale et une formation pour les personnes de confiance. Contient une bibliothèque de documents portant sur les accidents, la gestion des risques, la surveillance de santé, les premiers soins, les risques biologiques, etc.

  •  Centre for Registration of European Ergonomists ( CREE )

    Établit les normes de connaissance et d’expérience pratique requises pour les ergonomistes européens et enregistre tous les candidats qui respectent ces exigences. Énonce les critères auxquels doivent répondre les ergonomistes professionnels, incluant la connaissance des principes de l’ergonomie et des caractéristiques humaines reliées à l’anatomie, la physiologie, la psychologie et l’organisation sociale. Énumère tous les pays membres de l’organisation et explique comment y adhérer.

  •  Computer Related Repetitive Strain Injury

    S’attarde particulièrement aux troubles musculo-squelettiques résultant de l’usage répétitif du clavier et de la souris à l’ordinateur. Mentionne quelques symptômes qui permettent de les détecter, les moyens de prévention et les recours possibles lorsqu’un problème est détecté. Contient une bibliographie commentée d’ouvrages qui traitent du sujet.

  •  Cornell University. College of Human Ecology. Graduate Programs in Human-Environmental Relations

    Concentre ses activités dans quatre champs de recherche :

    • Recherche appliquée sur les relations humain-environnement
    • Planification et gestion des installations
    • Logement et design
    • Facteurs humains et ergonomie

    Appuie le domaine des sciences sociales, principalement la psychologie de l’environnement et les facteurs humains, mais également d’autres domaines des affaires, tels que le comportement de l’homme dans une organisation, l’immobilier, le logement et la planification. Contribue à l’amélioration de la santé individuelle, collective et organisationnelle ainsi qu’au bien-être et à l’efficacité.

  •  Dutch Ergonomics Society

    Énumère quelques exemples de milieux où l’ergonomie est appelée à prendre de l’expansion en fonction de l’évolution de la société :

    • Industrie (achats par Internet)
    • Transports (moyens de déplacement plus écologiques et plus rapides)
    • Milieux de travail (environnement plus convivial)
    • Produits de consommation («individualisation de masse»)

    Mentionne également certains développements à envisager par rapport à ces milieux, tels que la mécanisation, l’interaction humain-ordinateur, le manque d’exercice, etc.

  •  Encyclopédie de sécurité et de santé au travail (3ième édition)
  •  Environmental Ergonomics : Home Page of the International Society for Environmental Ergonomics ( ISEE )
  •  Ergonomic Issues

    Offre une panoplie d’outils et de conseils techniques aux entreprises, des moteurs de recherche sur Internet jusqu’aux ressources pour bâtir un site Web en passant par des références graphiques. Fournit différentes ressources en fonction du type d’environnement de travail : petites entreprises, établissements d’enseignement, milieu de la santé, services d’alimentation, détaillants, transports, manufactures et milieux industriels.

  •  Ergonomic Times : Information/Discussion Forum on Computer Ergonomics, Repetitive Strain Injury, Wrist Pain
  •  Ergonomics at Work

    Relate quelques faits de l’histoire de l’ergonomie au travail et s’attarde à l’anatomie, à la posture et aux conditions visuelles à considérer pour favoriser un meilleur environnement de travail. Propose une gamme de produits en guise de solution pour améliorer l’ergonomie : un ameublement de bureau plus flexible, quelques accessoires pour l’ordinateur et des chaises ajustables.

  •  Ergonomics in Australia

    Élabore sur les services de consultation dispensés aux entreprises australiennes par des professionnels de l’ergonomie :

    • Évaluation de l’environnement de travail
    • Évaluation des risques de troubles musculo-squelettiques
    • Formation en milieu de travail
    • Enquêtes légales

    Contient quelques textes informatifs sur certains aspects de l’ergonomie : la création d’un environnement de travail à la maison, la prévention des troubles musculo-squelettiques, la bonne posture à adopter pour travailler à l’ordinateur, le design des poignées, etc.

  •  Ergonomics Information ( OSHA )

    Se divise en quatre approches pour remédier aux troubles musculo-squelettiques en milieu de travail :

    • Conseils aux employeurs pour reconnaître et éliminer les risques potentiels, notamment dans les maisons de santé, les commerces de détail et les industries de transformation de la volaille
    • Mesures coercitives et inspection des entreprises dont le taux de blessures et de maladies est élevé chez les employés
    • Assistance aux entreprises qui souhaitent intégrer davantage l’aspect ergonomique à leur environnement de travail
    • Comité consultatif qui a pour mandat de conseiller le sous-secrétaire de la Santé et sécurité au travail et de le renseigner sur les activités en cours
  •  Ergonomics Society of South Africa ( ESSA )

    Explique les critères à respecter pour obtenir une certification en fonction du niveau envisagé (enregistré ou animateur-formateur) et encourage les intervenants de divers domaines à devenir membres de l’association : industrie, agriculture, commerce, santé et sécurité au travail, etc. Décrit le contenu du bulletin Ergonomics SA, qui aborde les conditions de travail en Afrique du Sud et qui est distribué aux membres.

  •  Ergonomics Society of Taiwan
  •  Ergonomics Society of the United Kingdom

    Définit les études à privilégier pour devenir ergonome, les cours de formation continue disponibles ainsi que les séances de formation de base offertes à certains professionnels, par exemple les ostéopathes. Énumère les modalités à suivre pour devenir membre, les avantages qui s’y rattachent et le code de déontologie à suivre.

  •  Ergonomics Today - The Trusted Source for Ergonomics News
  •  Ergonomics4Schools
  •  Ergoweb

    Procure des services de consultation pour accroître la productivité des entreprises oeuvrant dans les secteurs suivants :

    • Pharmaceutique et chimique
    • Vêtement et manufactures de textile
    • Santé et médical
    • Assurance et gestion du risque
    • Transports (autobus, camion, train, tramway)
    • Récréatif
    • Entrepôts et distribution

    Propose des séances de formation et des cours à distance ainsi qu’un logiciel permettant d’effectuer soi-même une évaluation de l’ergonomie d’un environnement de travail. Répertorie quelques compagnies commerciales qui peuvent fournir du matériel pour répondre à divers types de besoins ergonomiques.

  •  European Association of Cognitive Ergonomics ( EACE )

    Vise à regrouper les efforts des chercheurs européens dans le domaine de l’ergonomie cognitive dans le but d’établir une relation entre les sciences cognitives et le développement de systèmes traitant de l’information technique. Détaille les conditions à remplir pour appartenir à l’une ou l’autre des trois catégories de membres de l’Association. Fournit des revues de presse touchant de près ou de loin au domaine concerné. (Accès au site réservé en grande partie aux membres de l'Association.)

  •  European Society of Biomechanics

    Encourage le développement de la recherche ainsi que l’évolution de l’information reliée à la science de la biomécanique. Présente les prix décernés par l’établissement aux chercheurs ainsi que la liste des conférences scientifiques qui sont tenues pour réunir les membres une fois tous les deux ans. Mentionne les membres du conseil et indique les périodiques dont les intérêts rejoignent ceux de l’organisation.

  •  Federation of European Ergonomics Societies ( FEES )

    Favorise la communication entre les sociétés d’ergonomie européennes et tente de faciliter le contact entre les divers types d’ergonomistes (éducateurs, chercheurs et praticiens). Regroupe uniquement des sociétés parmi ses membres, qui représentent au total environ 4000 ergonomistes. Définit la discipline de l’ergonomie et mentionne les domaines possibles de spécialisation : physique, cognitive et organisationnelle. Fournit quelques normes sur le design de l’équipement et des postes de travail ou encore, sur les tâches à effectuer.

  •  Foundation for Professional Ergonomics ( FPE )
  •  France. Conservatoire national des arts et métiers ( CNAM ). Travail et société. Chaire d'ergonomie et neurosciences du travail. Laboratoire d'ergonomie
  •  Gait and Clinical Movement Analysis Society ( GCMA )

    Se consacre à l’analyse quantitative de la démarche et des autres mouvements humains en mettant l’accent sur les applications cliniques. Décrit l’assemblée annuelle organisée par l’établissement et donne un aperçu de celles qui ont eu lieu antérieurement. Mentionne les activités entreprises par les divers comités (accréditation, bourses, communications, formation, effectifs, etc.)

  •  Georgia Institute of Technology. School of Psychology. Program in Industrial/Organizational Psychology

    Comprend trois programmes d’études aux cycles supérieurs :

    • Ergonomie
    • Psychologie expérimentale
    • Psychologie industrielle/organisationnelle

    Mentionne les interactions du département avec d’autres établissements scientifiques et technologiques. Fournit des renseignements pratiques aux éventuels étudiants des trois cycles. Caractérise les programmes de recherche, qui ont pour objectifs d’établir des relations entre la recherche de base et la recherche appliquée ainsi que de créer des interactions entre plusieurs disciplines sur le campus. Propose quelques outils réalisés à l’interne (formulaires, procès-verbaux, autorisations de voyage, etc.)

  •  German Ergonomics Society

    Diffuse des connaissances sur l’ergonomie dans tous les milieux que cette discipline concerne, que ce soit directement (design de production, protection de la main d’œuvre, organisation du travail, etc.) ou indirectement (éducation, prévision d’investissement, ressources humaines, gestion, etc.) Sollicite l’expertise de scientifiques provenant de différents domaines, tels que la médecine du travail, la sociologie industrielle, l’enseignement professionnel, etc. Développe des normes professionnelles et constitue un milieu d’échanges entre la science, la pratique et les groupes sociaux. Énonce les principes fondamentaux qui régissent les interventions de l’organisation. (Site majoritairement rédigé en allemand.)

  •  HealthyComputing.com
  •  Human Factors and Ergonomics Society - Europe Chapter

    Élabore sur l’assemblée annuelle organisée par l’établissement chaque année et fournit les références des conférences qui ont eu lieu dans les années antérieures. Contient une section incluant plus de 50 exemples de lacunes ergonomiques faisant partie du quotidien. Offre des services aux membres, notamment pour la recherche d’emploi.

  •  Human Factors and Ergonomics Society ( HFES )

    Énumère les champs de recherche des principaux groupes techniques :

    • Systèmes aérospatiaux
    • Vieillissement
    • Génie cognitif et prise de décision
    • Systèmes informatiques
    • Produits de consommation
    • Éducation
    • Design environnemental
    • Etc.

    Répertorie une liste de publications touchant au domaine, accorde une section aux étudiants qui désirent orienter leurs études vers les facteurs humains et donne les renseignements nécessaires concernant l’assemblée annuelle.

  •  Human Factors and Ergonomics Society of Australia Inc ( HFESA )

    Poursuit les objectifs suivants : encourager le développement professionnel, accroître le nombre de services aux membres et leur qualité, promouvoir la profession, représenter les intérêts de ses membres auprès du gouvernement et des hautes instances, stimuler la recherche et la mise en application de l’ergonomie, etc. Présente les fondements de l’ergonomie, détaille la liste des membres certifiés ainsi que le code de déontologie auxquels ils sont soumis.

  •  Ideas to solve workplace ergonomic problems
  •  Institute of Sound and Vibration Research- Human Factors Research Unit
  •  International Ergonomics Association ( IEA )

    Présente tous les programmes d’éducation offerts en ergonomie à travers le monde. Donne la liste de tous les établissements fédérés, associés ou commanditaires de l’Association au niveau international. Propose un aperçu des comités techniques et des champs de recherche qu’ils explorent :

    • Vieillissement
    • Agriculture
    • Produits de consommation
    • Ergonomie pour les enfants et les milieux éducatifs
    • Ergonomie des hôpitaux
    • Troubles musculo-squelettiques
    • Interaction humain-ordinateur
    • Psychophysiologie en ergonomie
    • Etc.
  •  International Society for Occupational Ergonomics & Safety ( ISOES )

    Encourage l’éducation et la recherche dans le domaine de l’ergonomie professionnelle et de la sécurité. Coopère avec d’autres organisations oeuvrant dans la même spécialité et publie des bulletins pour promouvoir la communication parmi ses membres. Regroupe à la fois parmi ses membres des individus et des institutions telles que des associations, des instituts de recherche, des universités, des industries, etc. Présente le comité directeur et fournit tous les détails relatifs à la conférence annuelle.

  •  International Society of Biomechanics ( ISB )

    Propose une sélection de logiciels qui permettent notamment l’analyse du mouvement, la simulation, l’analyse numérique et le traitement des signaux. Énumère les sources de financement et les conditions à remplir pour les étudiants en biomécanique qui souhaitent décrocher une bourse. Affiche le curriculum vitae des chercheurs ainsi que leurs principaux champs d’intérêts, parmi lesquels on trouve les suivants :

    • Génie biomédical
    • Génie biomécanique
    • Orthopédie
    • Entraînement athlétique
    • Analyse du mouvement
    • Mécanique des muscles
    • Etc.

     

  •  Irish Ergonomics Society ( IES )

    Présente les trois principaux secteurs dans lesquels la société offre ses services : l’ergonomie physique, l’ergonomie cognitive et l’ergonomie organisationnelle. Définit les conditions à remplir pour adhérer à l’une ou l’autre des quatre catégories de membres. Consacre un volet au groupe de travail mis sur pied par des ergonomistes, des psychologues et des professionnels de la santé dans le but d’aider les enfants à intégrer des principes ergonomiques à l’école. Énumère quelques établissements consacrés à l’ergonomie en Irlande.

  •  Italian Egonomics Society

    Définit l’organisation, qui a pour but de promouvoir les initiatives reliées à l’acquisition de connaissances et au partage d’expérience dans le milieu de l’ergonomie. Élabore une liste d’ergonomistes certifiés avec lesquels il est possible d’entrer en contact et présente des emplois disponibles dans le domaine. Suggère une liste de périodiques ayant trait à ce sujet et contient un forum de discussion (en italien). (Contenu plus élaboré dans la version italienne du site.)

  •  Kansas State University. Department of Industrial and Manufacturing Systems Engineering

    Définit les professions d’ingénieur industriel ainsi que d’ingénieur de systèmes et démontre leur nécessité dans la société actuelle pour produire et livrer des produits de bonne qualité à des prix raisonnables. Présente les programmes d’études disponibles pour les étudiants de tous les niveaux ainsi que les laboratoires qui sont principalement utilisés par les étudiants du premier cycle :

    • Soudage
    • Fonderie
    • Procédés de fabrication
    • Usinage
    • Etc.

    Fournit des liens vers les pages personnelles des enseignants et comprend des renseignements à l’intention des diplômés.

  •  Lulea University of Technology - Department of Human Work Science

    Développe des connaissances pouvant générer de meilleures conditions de travail et cherche des solutions aux problèmes professionnels à travers la recherche, l’enseignement et la consultation. Collabore avec des groupes de recherche en Suède ainsi que avec diverses compagnies, organisations et autorités publiques. Énonce les programmes d’étude enseignés par le département et consacre des volets particuliers à chacune des activités de recherche :

    • Ergonomie
    • Design industriel
    • Son et vibration
    • Environnement de travail industriel
    • Etc.
  •  Lund University. Ergonomics and Aerosol Technology (EAT)

    Décrit les principaux secteurs de recherche du département :

    • Technologie de l’aérosol
    • Interaction humain-machine / Homme, technologie et organisation et Gestion des risques
    • Structuration de l’organisation
    • Environnement thermique

    Énumère la liste des cours qui étaient disponibles pendant l’année 2002-2003 et indique quelques renseignements sur les membres et les étudiants de l’établissement.

  •  Manutention en milieu de travail

    Le site s’articule autour de trois sections. Manutention et risques permet d’acquérir des connaissances de base en manutention et d’identifier les facteurs de risque; Intervention et prévention aide les intervenants à analyser les situations de manutention et proposer des pistes de solutions; Recherche et fondements regroupe les informations sur la recherche, d’ici et d’ailleurs, et fait un survol des approches qui définissent les valeurs limites à respecter pour réduire les risques de blessures en manutention.

  •  Material handling industry of America

    Vise à accroître la productivité des fournisseurs grâce à une meilleure logistique de manutention. Regroupe des associations de compagnies oeuvrant dans les mêmes secteurs de fabrication afin de joindre leurs efforts :

    • Convoyeurs
    • Monte-charge
    • Roulettes et roues
    • Monorails
    • Grues
    • Systèmes de véhicules à guidage automatique
    • Etc.

    Vend des ouvrages de références appropriés aux catégories d’activités des associations et fournit des ressources sur la situation financière de plusieurs pays à travers le monde, les normes propres à chacun ainsi que des adresses utiles.

  •  Musicians and Injuries

    Présente les principales lésions dont souffrent les musiciens et qui s’apparentent à celles d’un usage excessif de l’ordinateur :

    • Syndrome du tunnel carpien
    • Tendinite
    • Bursite
    • Syndrome canalaire du nerf cubital
    • Ténosynovite de De Quervain
    • Syndrome du défilé thoracique
    • Etc.

    Suggère quelques solutions pratiques pour remédier à ces problèmes et mentionne une liste de ressources portant sur ce sujet (livres, vidéocassettes et articles en ligne).

  •  National Coalition on Ergonomics ( NCE )

    Comprend une liste de faits entourant l’ergonomie indiquant ce que les médecins en disent et précisant que les troubles musculo-squelettiques ne sont pas une épidémie. Compare certains mythes avec la réalité et répond à quelques questions fréquemment posées. Présente quelques documents débattant de la nécessité de légiférer le domaine de l’ergonomie.

  •  New York University. Graduate Program in Ergonomics and Biomechanics

    Donne un aperçu des programmes d’études offerts à la maîtrise ou au doctorat en ergonomie et biomécanique, qui mettent principalement l’accent sur les troubles musculo-squelettiques reliés à l’ergonomie, la biomécanique du travail, l’identification des risques ainsi que la prévention des maladies et blessures. Indique également les cours de formation continue disponibles et les programmes corporatifs établis sur mesure pour répondre aux besoins d’un environnement de travail spécifique, tel que les compagnies pharmaceutiques, les services financiers, les compagnies d’assurance, les corps de métier, etc.

  •  New Zealand Ergonomics Society ( NZES )

    Définit l’ergonomie, sa structure centrée sur l’individu et ses bénéfices. Indique les objectifs de l’établissement, qui consistent à encourager l’exploitation des connaissances sur l’ergonomie, à faire avancer la recherche et l’éducation ainsi qu’à sensibiliser le public. Définit les critères à respecter pour obtenir une certification et présente un code de déontologie inspiré de celui de la International Ergonomics Association.

  •  Nordic Ergonomics Society ( NES )
  •  North Carolina State University. Human-Systems Engineering

    Définit les formations offertes en recherche dans différents profils, notamment en biomécanique du travail et en ergonomie cognitive. Présente les étudiants de maîtrise et de doctorat ainsi que leurs projets de recherche. Fournit la liste des recherche effectuées dans les principaux champs d’intérêt de l’établissement et énumère une liste d’articles, d’actes de congrès et de thèses à consulter selon le besoin.

  •  North Carolina State University. Programs in Industrial/Organizational and Vocational Psychology ( I/O&V )

    Concentre son enseignement dans les domaines traditionnels de la psychologie industrielle et de la psychologie des organisations : motivation au travail, recherche sur les employés, sélection, placement, théorie des organisations et développement, analyse du travail, statistiques, formation, etc. Définit les conditions requises pour s’inscrire au programme et présente les membres de la faculté.

  •  Norwegian Ergonomics Society ( Norsk Ergonomiforening - NEF )

    Encourage la collaboration entre les associations membres et les particuliers qui travaillent dans le domaine de l’ergonomie ou s’y intéressent. Décrit la crédibilité de l’établissement et son rôle de représentant des pays nordiques au niveau international parmi les autres professionnels du milieu. (Site développé de façon plus élaborée en norvégien.)

  •  Office Ergonomics Information
  •  Office Ergonomics Research Committee

    Cherche à établir une relation entre le travail de bureau et la fatigue, l’inconfort et les troubles musculo-squelettiques ainsi qu’à diffuser les résultats des recherches sur les causes, les méthodes et les interventions possibles. Énumère les recherches financées dans différents secteurs, tels que les études physiologiques, l’ergonomie des postes de travail sur ordinateur, la contribution des recherches dans le domaine, etc. Mentionne quelques conclusions préliminaires établies par l’établissement en 1992.

  •  Office Ergonomics Training

    Fournit des renseignements pratiques et concrets sur plusieurs aspects reliés à l’ergonomie au travail :

    • Maux de dos
    • Fatigue des yeux
    • Microtraumatismes répétés des mains et des bras
    • Bons et mauvais côtés des produits ergonomiques
    • Efficacité
    • Croyances populaires / Pratiques actuelles
    • Chaises ergonomiques
    • Claviers
    • Etc.

    Propose des solutions à certains problèmes fréquents dans les milieux de travail et une liste de ressources portant sur le domaine.

  •  Office-Work.com
  •  Ohio State University. Biodynamics Laboratory

    Détaille le programme de recherche de l’établissement, dont l’objectif est de déterminer l’exposition maximale possible des individus à des facteurs de risque. Présente les outils utilisés, tels que le moniteur de mouvements lombaires et la modélisation biodynamique. Donne une liste d’articles publiés par secteur de recherche et explique les programmes d’études offerts en biomécanique et en ergonomie.

  •  Operational Research Society ( ORS )

    Identifie et déploie des techniques analytiques pour trouver des solutions pragmatiques aux préoccupations des organisations (efficacité, service à la clientèle, qualité, coûts, etc.) Organise des cours, des séminaires et des conférences pour permettre aux membres de demeurer informés des derniers développements dans la recherche opérationnelle. Permet de réserver en ligne des cours de formation ainsi que certains documents relatifs aux conférences antérieures. Offre la possibilité aux membres d’assister gratuitement aux rencontres des différents groupes d’étude à travers le Royaume-Uni :

    • Agriculture et industries connexes
    • Programmation mathématique
    • Système d’éducation
    • Mesure de la productivité
    • Services financiers
    • Planification des mesures d’urgence
    • Gestion de projets
    • Etc.
  •  Oxford Research Institute ( ORI )

    Énumère les procédures à suivre pour effectuer l’une ou l’autre des demandes de certification d’ergonomiste industriel ou de professionnel en ergonomie. Explique les démarches que les universités doivent respecter pour obtenir l’accréditation de leur programme en ergonomie et les exigences auxquelles les organisations doivent se conformer si elles souhaitent détenir le sceau d’excellence de l’Institut et faire partie de sa liste de sources fiables en ergonomie.

  •  Prevencion Integral

    Site unilingue espagnol.

  •  Purdue University. School of Industrial Engineering. Human Factors

    Concentre ses recherches dans quatre secteurs d’activités :

    • Facteurs humains (interaction des humains avec les machines et environnement propice pour atteindre des objectifs de performance)
    • Fabrication (planification, analyse, design des méthodes de fabrication, systèmes intégrés, nouvelles technologies, etc.)
    • Recherches opérationnelles (développement de principes et de techniques pour l’évaluation quantitative, l’identification, l’analyse, l’organisation, le design, l’usage de théories et de méthodes en statistiques, etc.)
    • Production (méthodes et fondements théoriques de l’analyse, du design, de l’installation et de l’entretien de systèmes opérationnels et de systèmes de gestion, etc.)
  •  Safe Office Practice
  •  SafeComputingTips.com
  •  San Jose State University. Human Factors and Ergonomics Master's Degree Program

    Prépare les étudiants à exercer une profession en émergence à travers un enseignement interdisciplinaire mettant l’accent sur la théorie, les applications pratiques et la recherche. Fournit des renseignements sur les cours offerts dans le programme portant sur les facteurs humains et l’ergonomie. Dresse un portrait de chacun des professeurs, qui oeuvrent autant en ingénierie qu’en psychologie, en art et en design industriel. Propose des renseignements pratiques à tous les futurs étudiants de l’établissement ainsi que d’autres ressources pour les étudiants actuels.

  •  Société canadienne de biomécanique ( SCB )

    Indique la principale activité de l’établissement, c’est-à-dire l’organisation d’un congrès scientifique bi-annuel et donne le compte rendu plus ou moins détaillé de tous ceux qui ont eu lieu depuis 1974. Fournit des liens menant aux universités canadiennes proposant un programme d’étude en biomécanique. Donne les indications à suivre pour devenir membre agréé de la Société.

  •  Société d'Ergonomie de Langue Française ( SELF )

    Élabore sur les programmes de formation offerts en ergonomie dans la francophonie (France, Belgique, Québec) et sur les particularités propres à chaque pays. Décrit toutes les activités soutenues par la SELF, telles que les séminaires, colloques et groupes de travail. Présente la charte des congrès et un bref historique de la fondation de la Société, qui compte notamment parmi ses membres des médecins du travail et des ingénieurs des conditions de travail.

  •  Société Suisse pour l'Ergonomie
  •  State University of New York, Buffalo. Department of Industrial Engineering. Graduate Programs in Human Factors

    S’intéresse aux difficultés portant sur la fusion de données, la prise de décision, l’évaluation de concept, la réadaptation ainsi que d’autres problèmes traditionnels tels que le design de l’affichage, l’ergonomie du travail et l’interaction humain-ordinateur. Propose quelques exemples de projets de recherche récents entrepris par des étudiants et indique les cours offerts aux cycles supérieurs sur les facteurs humains, incluant les suivants :

    • Méthodes de recherche sur les facteurs humains
    • Facteurs humains en sécurité
    • Fondements physiologiques des facteurs humains
    • Biomécanique du travail
    • Génie cognitif et prise de décision
    • Fiabilité humaine et sécurité des systèmes
    • Etc.
  •  Typing Injury FAQ

    Procure essentiellement de l’information et des liens concernant des sujets tels que l’ergonomie au travail, les troubles musculo-squelettiques ainsi que de l’information médicale ou d’autres sources de renseignements sur la santé. Répond aux questions les plus fréquentes concernant les alternatives au clavier traditionnel de l’ordinateur, les meubles et accessoires de bureau, la reconnaissance vocale, etc. Consacre une section aux enfants afin de parfaire leur éducation sur le sujet et offre des ressources aux parents soucieux de prévenir des problèmes éventuels reliés à l’usage de l’ordinateur.

  •  UCLA Ergonomics

    Contient une foule de renseignements pratiques sur l’ergonomie à l’intention des travailleurs, qu’ils soient cols blancs ou cols bleus. Intègre plusieurs sections portant sur les aspects suivants :

    • Ergonomie au bureau (ajustement du poste de travail, de l’éclairage et de la chaise, correction des mythes les plus courants, conseils pour l’usage de l’ordinateur, etc.)
    • Ergonomie en laboratoire (conseils pour les travailleurs de laboratoire, pour les utilisateurs de microscopes et pour les tâches impliquant un pipetage, etc.)
    • Prévention des problèmes de dos (suggestions pour épargner le dos, causes des maux de dos, meilleures positions pour dormir, etc.)
    • Lésions physiques et prévention (troubles musculo-squelettiques, fatigue des yeux, prévention de l’inconfort visuel, etc.)
    • Exercices (étirements, postures, etc.)
    • Etc.
  •  University College London. UCL Interaction Centre

    Travaille en collaboration avec l’industrie et la communauté des chercheurs pour maintenir une tradition scientifique basée sur deux domaines : l’informatique et la psychologie. Énumère quelques exemples de sujets de recherche dont les étudiants peuvent s’inspirer pour constituer leur projet de maîtrise. Présente les opportunités offertes par l’établissement aux futurs étudiants qui s’intéressent à l’interaction humain-ordinateur.

  •  University of California. UCSF/UCB Ergonomics Program

    Donne une description du programme, qui consiste à mesurer les facteurs de risque du développement de troubles musculo-squelettiques chroniques dans les membres supérieurs et à évaluer certains outils manuels et d’autres solutions préventives. Présente quelques champs de recherches ainsi que des études de cas accompagnées de photos et aborde les problèmes reliés à l’ergonomie au 17e siècle.

  •  University of Connecticut. Industrial/Organizational Psychology

    Précise la structure du programme en psychologie industrielle et organisationnelle ainsi que les ressources et installations disponibles pour les étudiants. Dévoile les cours généralement abordés au cours de la formation et énumère les champs de recherche préconisés par l’établissement :

    • Personnes âgées et travail
    • Évaluation de la performance
    • Harcèlement sexuel et santé au travail
    • Psychologie patronat-syndicat
    • Conciliation travail-famille
    • Etc.

    Introduit le Industrial Psychology Applications Center (IPAC), un centre de recherche à but non lucratif qui offre une panoplie de services à différentes organisations.

  •  University of Dayton. Program in Experimental-Human Factors Psychology

    Favorise l’intégration des connaissances dans trois domaines :

    • La méthodologie de recherche quantitative associée à la perception, au traitement de l’information par le cerveau humain, aux habiletés motrices et à d’autres mécanismes psychologiques.
    • L’application des connaissances au sujet du cheminement psychologique requis pour le développement des systèmes, des interfaces et des environnements de travail.
    • Les outils que les spécialistes des facteurs humains utilisent pour l’analyse des systèmes, le design, l’essai et l’évaluation.
  •  University of Idaho. Human Factors Graduate Program

    Propose un survol du programme d’étude, de la faculté, des étudiants et des diplômés, des cours offerts ainsi que du domaine des facteurs humains en général. Indique les principaux secteurs dans lesquels sont entreprises les activités de recherche :

    • Attention visuelle
    • Organisation de la mémoire spatiale
    • Ergonomie et design architectural
    • Sécurité et étiquetage
    • Recherche sur les facteurs humains dans la conduite
    • Etc.
  •  University of Massachusetts, Amherst. Human Performance Laboratory ( HPL )

    Dispose d’un laboratoire équipé de matériel de pointe, tel qu’un simulateur de conduite automobile et un suiveur de regard. Élabore la liste des textes publiés depuis 1995 et des organismes qui financent les recherches. Donne un aperçu des disciplines habituellement couvertes par les chercheurs :

    • Ergonomie et facteurs humains
    • Ingénierie des transports
    • Psychologie cognitive
    • Informatique
  •  University of Massachusetts, Lowell. School of Health and Environment. Graduate Programs in Occupational Ergonomics

    Définit la mission de l’établissement, qui consiste à enseigner la pratique professionnelle et à encourager la recherche sur l’évaluation de la santé, sur la sécurité et les risques environnementaux ainsi que sur le design et l’implantation de systèmes de production sécuritaires et durables. Offre des programmes d’études supérieures dans cinq concentrations :

    • Production propre / Prévention de la pollution
    • Ergonomie
    • Épidémiologie
    • Hygiène industrielle
    • Politique au travail

    Présente quelques centres, instituts et laboratoires de recherche affiliés au département. Explique l’implication de l’Université dans la communauté à l’échelle locale, nationale et internationale.

  •  University of Michigan. Center of Ergonomics

    Décrit les services et outils offerts par l’institution, notamment les cours de formation continue, certains logiciels spécialisés et une consultation personnalisée pour des petites et moyennes entreprises. Explique le contexte des projets de recherche menés par les professeurs, incluant les suivants :

    • Travail manuel et troubles musculo-squelettiques
    • Simulation des mouvements humains
    • Étude de la posture de travail
    • Ergonomie cognitive et interaction de l’humain avec l’ordinateur
    • Vibration, coordination main–yeux et lésions traumatiques
    • Etc.

  •  University of South Dakota. Human Factors Program

    Permet aux étudiants d’explorer plusieurs facettes des facteurs humains tout en les préparant à des carrières dans le milieu des affaires, de l’industrie et du gouvernement. Coordonne les intérêts des étudiants avec les recherches mises en place par le département :

    • Vieillissement et technologie
    • Psychologie cognitive appliquée
    • Psychologie de l’aviation
    • Psychologie de la sécurité
    • Vision et visibilité
    • Sécurité routière / Recherche sur les systèmes de transport
    • Etc.

    Présente les exigences requises pour l’admission dans le département ainsi que l’ensemble des programmes offerts aux étudiants. Fournit des renseignements relatifs aux diplômés de l’Université, au personnel en place, aux étudiants actuels ainsi qu’aux emplois disponibles sur le campus.

  •  University of Washington. Human Interface Technology Laboratory ( HITL )

    S’intéresse à la nouvelle génération d’interfaces qui permettent la connexion de l’utilisateur avec l’ordinateur dans une multitude de domaines, tels que les processus cognitifs, l’éducation, la réalité virtuelle du mal des transports, la médecine, le matériel informatique, etc. (par exemple, effectue des recherches sur la réalité virtuelle et le contrôle de la douleur ou de l’arachnophobie, sur l’affichage visuel 3D ou le développement à faible coût d’un numériseur miniature à fibres optiques, etc.) Permet la recherche des publications dans une base de données.

  •  UQÀM. Diplôme d'études supérieures spécialisées en intervention ergonomique en santé et sécurité du travail

    Décrit la structure du programme et le syllabus des cours, qui s’adressent aux étudiants provenant de disciplines aussi variées que la physiothérapie, l’ergothérapie, la médecine, la physiologie, la sociologie, les relations industrielles, le design, l’architecture, etc. Indique les conditions d’admission, les frais de scolarité et les bourses disponibles. Donne un aperçu du déroulement des stages en entreprise.

  •  UQÀM. Laboratoire de recherche en ergonomie

    Affiche le curriculum vitae de madame Monique Lortie, directrice du laboratoire et présente quelques projets de recherche des étudiants aux cycles supérieurs. Articule ses recherches autour de quatre thématiques principales et propose une liste de publications pour chacune :

    • Manutention
    • Accident
    • Méthodologie de terrain
    • Problèmes musculo-squelettiques
  •  UQÀM. Maîtrise en kinanthropologie Profil professionnel, concentration en ergonomie
  •  Usability.Net
  •  Wichita State University. Human Factors Ph.D. Program

    Énonce les champs de recherche privilégiés par le département, soit le fonctionnement cognitif, l’interaction humain-ordinateur, le vieillissement, le développement, l’interaction humain-animal ainsi que les questions aérospatiales. Appuie ses études sur les capacités et les limitations de l’être humain. Donne un aperçu des cours obligatoires du programme et énumère la liste des étudiants du département. Présente les principaux laboratoires de recherche :

    • Apprentissage et mémoire
    • Perception / Action
    • Convivialité des logiciels
    • Psychophysique visuelle
    • Etc.