IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

1980 : Des laboratoires d’hygiène industrielle

Les services de laboratoire

Estimant que « la nécessité d’un laboratoire comme outil essentiel tant pour les intervenants de la CNESST que pour les chercheurs de l’Institut fait l’unanimité », un groupe de travail, que préside Jean Yves Savoie, publie le Projet d’organisation des services de laboratoire devant répondre aux besoins de l’Institut de recherche et de la CNESST.

Savoie

Jean Yves Savoie, directeur des services et expertises de laboratoire, 1981 - 1985
Entrevue complète

Le rapport d’un groupe de travail que préside le recteur de l’Université de Sherbrooke, Yves Martin, recommande ce qui suit : « Que les laboratoires de l’Institut et les laboratoires de services de la CNESST soient conçus comme un ensemble intégré et situé dans les locaux de l’Institut et qu’au-delà de la mise en place de cet ensemble de laboratoires essentiels au bon fonctionnement des deux organismes, l’Institut ait recours aux laboratoires plus spécialisés déjà existants dans les universités, les hôpitaux et les autres organismes de recherche publics et privés. »

Lajoie

Alain Lajoie, coordonnateur soutien analytique, 1981 - 1984
Entrevue complète

La création d’un institut de recherche en SST est recommandée

Présidé par le recteur de l’Université de Sherbrooke, Yves Martin, un groupe de travail remet au ministre responsable de l’application de la Loi sur la santé et la sécurité du travail un rapport qui recommande la création d’un institut de recherche en SST. Le document élabore une série de recommandations pour « la mise en œuvre d’un organisme ayant comme fonction la recherche en santé et sécurité du travail ».

Martin

Yves Martin, recteur de l'Université de Sherbrooke, 1975 – 1981; directeur général de l’IRSST, 1981-1984
Entrevue complète

Création officielle de l'IRSST

Le 28 novembre, Ghislain Dufour, président du Conseil du patronat du Québec (CPQ), Louis Laberge, président de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), et Robert Sauvé, PDG de la CNESST, signent les lettres patentes qui officialisent la création d’une société autonome sans but lucratif dénommée Institut de recherche en santé et en sécurité du travail (IRSST). « Il peut ainsi exercer en toute liberté et autonomie sa fonction d’organisme de recherche scientifique et être assuré de bénéficier de conditions essentielles à sa crédibilité dans le cadre de sa vocation propre », dira Yves Martin.

Nomination d'un directeur général

Yves Martin devient le premier directeur général de l’IRSST tandis que Jean Yves Savoie est nommé directeur des services de laboratoire.

Dufour

Ghislain Dufour, Conseil du patronat du Québec (CPQ), 1969-1997
Entrevue complète