IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Une première recherche sur les agents fibrogènes et cancérogènes dans les mines d’or et de fer du Québec


Une première recherche sur les agents fibrogènes et cancérogènes dans les mines d’or et de fer du Québec

L’IRSST a publié une revue de la littérature scientifique sur l’exposition des travailleurs des mines d’or et de fer à travers le monde et sur les maladies pulmonaires recensées dans ces mines. Cette revue de la littérature scientifique a été complétée par une revue documentaire de la géologie des mines d’or et de fer québécoises ainsi que par une analyse de roches provenant de 13 de ces mines. La présence de particules minérales allongées (PMA) d’actinolite documentée dans neuf de ces mines québécoises montre qu’une exposition à ces particules y est plausible.

L’équipe de recherche formule des recommandations relatives au respect des normes de santé et de sécurité du travail ainsi qu’à la maîtrise de l’exposition, d’autant que plusieurs cancérogènes et fibrogènes se retrouvent dans l’air des mines :

  • La mise en place d’un programme ciblé d’échantillonnage de l’air dans lequel la présence d’amphiboles ou autres PMA de même que celle des fibres de toute taille devrait être vérifiée.
  • L’analyse systématique de roches minières afin d’identifier les zones d’exploitation susceptibles de contenir des PMA.

En l’absence de connaissances sur les concentrations de PMA dans les mines et sur leurs effets sanitaires, les chercheurs préconisent des niveaux d’exposition les plus faibles possible.

 
Archives annuelles
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!