IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Effets des nanoparticules sur les cellules immunitaires humaines

  • 24 novembre 2017

Effets des nanoparticules  sur les cellules immunitaires humaines

Une étude – la première du genre - conclut que les nanoparticules (NP) ont des effets sur les cellules immunitaires humaines de type éosinophile (ÉO); ces effets sont variés et peuvent être différents selon le diamètre des NP.

Dans l'étude, intitulée Activation des éosinophiles humains par des nanoparticules, Les chercheurs ont fait leur démonstration en mettant en présence des concentrations croissantes de 17 types de NP et des ÉO recueillis à l’aide de prises de sang frais effectuées auprès de sujets sains provenant d’une banque de donneurs. L’incubation pouvait durer de quelques minutes à 24 heures. À l’aide de deux techniques, la cytométrie de flux et la microscopie électronique à transmission, ils ont démontré la capacité de certaines NP à pénétrer à l’intérieur des ÉO et à perturber certaines de leurs fonctions liées au processus inflammatoire, soit la capacité des NP à affecter la production de dérivés réactifs de l’oxygène (ROS), le chimiotactisme, l’adhésion, l’apoptose et la production de certaines cytokines.

Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les des nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!