IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Portrait des groupes de travailleurs les plus à risque de lésions professionnelles avec atteinte permanente


Portrait des groupes de travailleurs les plus à risque  de lésions professionnelles avec atteinte permanente

À l’aide de données de la CNESST et de Statistique Canada, l’IRSST a dressé un portrait des groupes de travailleurs les plus à risque de subir un accident traumatique ou un trouble musculosquelettique avec atteinte permanente à l’intégrité physique ou psychique (APIPP). Le risque a été estimé par  groupe d’âge, sexe,  catégorie professionnelle et industrie, en ajustant pour l’effet de chacune des autres variables.

On y apprend que :

  • Chez les femmes, le risque d’accident traumatique avec APIPP  est inférieur à celui des hommes.
  • Les travailleurs de 55 ans ou plus ont un taux de fréquence d’accident traumatique avec APIPP 2 fois supérieur à celui des 15-24 ans; pour les troubles musculosquelettiques avec APIPP le taux est 6 fois supérieur.
  • Les travailleurs manuels courent un risque de lésion avec APIPP 9 fois plus élevé que les non manuels pour les accident traumatique et 13 fois pour les troubles musculosquelettiques, démontrant ainsi que la variable de la catégorie professionnelle est celle dont l’effet est le plus fort.

Les constats de l’étude seront utiles aux préventeurs comme pistes d’action et aux chercheurs comme pistes de recherche.

Archives annuelles
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!