IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Présence de moisissures dans les conduits de ventilation : Évaluations de méthodes d'analyse et d'échantillonnage

  • 29 mars 2017

Présence de moisissures dans les conduits de ventilation : Évaluations de méthodes d'analyse et d'échantillonnage

Afin de soutenir les gestionnaires d’édifices à émettre un jugement éclairé sur la présence de moisissures et l'état de salubrité des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation de l’air, des chercheurs ont évalué des méthodes d'analyse et d'échantillonnage des poussières.

Ils ont retenu la méthode par aspiration avec la cassette Environmental Monitoring Systems (EMS) manufacturée avec un bec collecteur intégré en raison de son efficacité par rapport à l’approche par essuyage. Ils ont aussi analysé quatre méthodes d’évaluation de la charge microbienne (biomasse mycologique) qui souvent est excluse des critères de déclenchement de nettoyage des conduits. Ils ont proposé la méthode q-PCR universelle en raison de sa faible limite de détection, son coût et sa durée de traitement de moins de 24 heures.

Geneviève Marchand

Spores d’Alternaria sp colorées avec l’intercalant d’ADN double brin DAPI

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont effectué des prélèvements dans les conduits d’alimentation en air (200) et dans les retours d’air (100) d’une usine de filtration d’eau, d’un hôpital, de deux CLSC, d’un centre d’hébergement pour personnes âgées, d'une école secondaire, d'une université et d'une tour de bureaux.

Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les des nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!