IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Collaborer pour agrandir le bassin de connaissances

  •   04 octobre 2016

Collaborer pour agrandir le bassin de connaissances

Pour remplir sa mission, l'IRSST favorise le développement de la recherche et de nouvelles connaissances en santé et en sécurité du travail (SST) en collaboration avec la communauté scientifique. Il entretient donc des liens avec des organismes d’ici et d’ailleurs dans le monde afin de développer des secteurs particuliers de la recherche en SST. Cette façon de faire contribue au partage des connaissances dans diverses disciplines, à l’enrichissement de la recherche et au transfert des résultats.

Voici trois exemples de collaboration qui contribuent à la reconnaissance de l'Institut aux niveaux national et international.

 Contamination fongique

Institut national de santé publique (INSPQ)

La microbiologiste Geneviève Marchand est coauteure d’un nouvel outil d’aide à l’interprétation de rapports d’investigation de la contamination fongique dont l’INSPQ était le maître d’œuvre. Celui-ci fournit des balises et des références à consulter pour soutenir l’interprétation de rapports d’investigation de la contamination fongique et la prise de décision qui en découle. Il indique les informations que devraient contenir ces rapports et les aspects à considérer pour les interpréter de manière appropriée. Le biologiste Jacques Lavoie a également collaboré au dossier à titre de réviseur.

Cancer en raison de l'exposition professionnelle

Occupational Cancer Research Centre (OCRC)

L’épidémiologiste France Labrèche et l’économiste Martin Lebeau ont fait partie d’une équipe formée par l’OCRC pour mener une recherche pour estimer le nombre de cancers et de décès par cancer survenant au Canada en raison de l'exposition professionnelle à des agents cancérogènes.

Risques sanitaires des horaires atypiques

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)

France Labrèche a également collaboré avec l’ANSES, mandatée pour évaluer les risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires atypiques, en particulier au travail de nuit, régulier ou non.

Archives annuelles
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les des nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!